menuFnac

MARTHA HIGH & THE SOUL COOKERS
  • MARTHA HIGH & THE SOUL COOKERS

  • Disponible en :
  • R'n'B/Soul/Funk
  • le mercredi 26/04/2017 à 20h30
Soyez le premier à donner votre avis!
Pas du tout Un peu Beaucoup Passionnément A la folie
  • 25,30 €
etoile Voir toute l'actualité de votre artiste

New Morning (12501) PRESENTE

MARTHA HIGH & THE SOUL COOKERS

Une des Funky Divas originales de James Brown ! Une chanteuse dont la carrière fut tellement chargée en rencontres de haut vol qu'elle peut vous commencer une phrase en vous parlant de Bo Diddley et la finir avec George Clinton et James Brown en passant par Marvin Gaye.

= Ils en parlent =
La deep soul de la chanteuse Martha High : L'histoire oublie souvent celle qui l'a accompagné pendant 35 ans, en tant que choriste principale, confidente et amie. Martha High a pourtant gravé quelques-uns des plus beaux tubes du Godfather of Soul : « Payback », « Bodyheat », « Doin' it to Death » ou « Summertime ». Née à Washington, Martha Harvin a débuté dans les églises avant de rejoindre le groupe The Four Jewels qui devient The Jewels. Au milieu des années 60 The Jewels rejoint la revue de James Brown. Lorsqu'elle rejoint ce dernier, Martha Harvin prend le nom de scène Martha High qu'elle a conservé. (Fip)

Le printemps sera funky ! (Funku)

On ne présente plus l'une des plus belles voix qui accompagnait James Brown (LeMellotron)
La diva n’a rien perdu de sa fraîcheur et de sa superbe, comme le prouve son premier extrait intitulé « Lovelight », résolument racé et si proche du Memphis Sound de l’illustre écurie Stax. (Fonkadelica)

Quand la chanteuse Martha High intégra l'orchestre de James Brown au milieu des années 60, elle n'imaginait sûrement pas que cette aventure durerait plus de 35 ans. Aux côtés du « Parrain de la Soul », la jeune femme découvrira la scène, les studios d'enregistrement, les tournées aux quatre coins de la planète et l'exigence d'un art populaire afro-américain, la Soul-Music ! Cet apprentissage en compagnie d'un artiste intransigeant, perfectionniste et profondément doué guidera les premiers pas de la demoiselle vers l'excellence.

En sa qualité de choriste, Martha High eut l'opportunité d'observer avec minutie les prestations de son mentor, de participer à des événements historiques, d'accompagner les soubresauts de la lutte du peuple noir. Le 5 avril 1968, 24h après l'assassinat de Martin Luther King, elle était à Boston sur scène avec « Mr Dynamite » qui tentait, tant bien que mal, d'apaiser les tensions raciales en appelant à la dignité de ses contemporains. Le 24 septembre 1974, elle était également présente lors du festival « Rumble in the Jungle », dont James Brown était la tête d'affiche, organisé à Kinshasa en prélude au combat de boxe qui opposait Mohamed Ali et George Foreman. Pendant 3 décennies, Martha High a donc été témoin des grandes heures de «L'épopée des Musiques Noires». (Joe Farmer, RFI)

LINE UP :
Martha High (Voix)
Eric Wakenius (Guitare,Voix)
Leonardo Corradi (Orgue Hammond)
Tony Match (Batterie)

Inscription aux alertes

L'inscription aux alertes vous permet d'être informé dès qu'une nouvelle manifestation est disponible pour un artiste ou un club de sport. Vous pouvez également être informé de toute l'actualité d'une salle. En savoir plus

Vous pouvez vous inscrire aux alertes artistes suivantes
Martha High

Vous pouvez vous inscrire aux alertes salles suivantes
NEW MORNING (PARIS 10)
Ajouter