menuFnac

CYMBALS EAT GUITARS + BRACE! BRACE!
  • CYMBALS EAT GUITARS + BRACE! BRACE!

  • Disponible en :
  • Pop-rock/Folk
  • le mardi 21/02/2017
Soyez le premier à donner votre avis!
Pas du tout Un peu Beaucoup Passionnément A la folie
  • 16,80 €

Cette manifestation n'est plus disponible

Pour être informé de l'ouverture prochaine des ventes de billets, laissez nous votre email !

Pour en savoir plus sur ce service, cliquez ici

etoile Voir toute l'actualité de vos artistes

Point Éphémère (950739) présente

CYMBALS EAT GUITARS (US / SINDERLYN) est un quatuor new-yorkais indie-rock, originaire de Staten Island formé en 2006 par deux amis du lycée : Joseph D'Agostino (guitariste) et Matthew Miller (batteur) tous les deux fans inconditionnels de Pavement. Leur premier album « Why There Are Mountains » fait le buzz en 2009 et est classé Best new Music par Pitchfork (8,3/10). Après quelques changement dans le line-up du groupe pour différentes raisons, le groupe enregistre son deuxième album « Lenses Alien » paru en 2011 sur Barsuk Records (Nada Surf, Death Cab For Cutie…). En Septembre 2014, CYMBALS EAT GUITARS sort son troisième disque « LOSE » produit par John Agnello (Kurt Vile, Sonic Youth, Dinosaur Jr.). 
Le groupe vient de sortir leur nouvel album, « Pretty Years » qui a déjà recueilli la jolie note de 8 par Pitchwork

 

BRACE ! BRACE !

« Brace ! Brace ! » Cette consigne, les grands voyageurs ne la connaissent que trop bien : elle est celle qui, en cas d’atterrissage forcé, enjoint les passagers d’un aéronef à se mettre dans une position de sécurité censée les préserver d’un traumatisme crânien plus ou moins fatal.

Resté seul maître à bord, Thibault Picot (par ailleurs membre de Good Morning TV) a renfloué la chose, avec le concours du producteur Barth Bouveret, déjà aux commandes de la précédente, Worries (appareillée par Freemount Records), et recruté au passage, à Paris, un nouvel équipage : Cyril Angleys à la guitare, Antoine Barbier à la basse et, cela ne s’invente pas, Simon Lapillonne du groupe Avions à la batterie. 

Elle est aujourd’hui parée au décollage de papier peint, sous pavillon commun Teenage Hate (Décibelles, The Hi-Lites) / Howlin’ Banana (The Madcaps, Kaviar Special, Sapin…). Et pour cause : du garage fissuré par le fuzz où Ty Segall nourrit ses innombrables bébés (Slow) au psychédélisme décontracté à la mode de Mac Demarco (It’s Okay), le groupe y bâtit des ponts (aériens) entre les points cardinaux de la musique électrique contemporaine, avec un mélange de perfectionnisme et d’audace pop qui n’est pas sans évoquer Blur, son inspiration primordiale, toucher de Graham Coxon inclus. Une qualité érigée en dogme : Controlled Weirdness, tel est le titre de ce disque au songwriting profilé et néanmoins secoué de saines turbulences. A l’arrivée, les grands voyageurs le savent aussi, une seule réaction s’impose : des applaudissements.

Inscription aux alertes

L'inscription aux alertes vous permet d'être informé dès qu'une nouvelle manifestation est disponible pour un artiste ou un club de sport. Vous pouvez également être informé de toute l'actualité d'une salle. En savoir plus

Vous pouvez vous inscrire aux alertes artistes suivantes
Brace ! Brace !
Cymbals eat Guitars

Vous pouvez vous inscrire aux alertes salles suivantes
POINT EPHEMERE (PARIS 10)
Ajouter